Que propose #monmasque ?

#monmasque vise à fournir à la population suisse des masques « communautaires » réutilisables et de bonne qualité.

Cette initiative apporte ainsi une contribution précieuse pour empêcher que le coronavirus ne se propage à nouveau fortement après le déconfinement progressif, et garantit que la « deuxième vague » ne conduise pas à un nouveau confinement strict.

Le masque « communautaire » est fabriqué sur le modèle du masque médical bleu clair, également appelé masque de chirurgie. Les masques médicaux bleu clair sont fabriqués en tissu meltblown, un matériau actuellement peu disponible sur le marché mondial et dont le milieu médical a un besoin urgent. Les professionnels de la santé utilisent ces masques bleu clair pour se protéger des infections dans les hôpitaux s’ils ne peuvent pas maintenir une distance minimale avec les patients et s’il n’y a pas de risque d’importante formation d’aérosols.

Le masque « communautaire » utilisant des matériaux disponibles sur le marché, il n’entre pas en concurrence avec les besoins médicaux. Les études les plus récentes sont continuellement prises en compte dans le choix des matériaux. La conception du masque et son utilisation sont les mêmes que celles d’un masque de chirurgie. Par précaution, #monmasque est doté d’un compartiment supplémentaire. Dès qu’une quantité suffisante de tissu meltblown ou d’un autre matériau filtrant testé sera disponible, une couche de protection supplémentaire pourra ainsi être ajoutée. Cela donne aux utilisateurs de #monmasque le double avantage d’une bonne protection et d’un look attrayant. L’effet protecteur du masque pourra être améliorée ultérieurement, ou en cas d’une éventuelle nouvelle pandémie.

Il y a des indications incontestables de ce que le masque communautaire réduit de manière significative la propagation des gouttelettes (protection d’autrui). À ce jour, aucune étude sur la protection de la personne qui porte le masque (autoprotection) n’est encore disponible. On peut cependant constater que dans leur grande majorité, les professionnels de la santé se protègent en portant des masques d’hygiène. L’OFSP précise qu’un masque d’hygiène est suffisant lorsque l’intervention n’est liée à aucune formation importante de gouttelettes.

Production

Les masques de protection comptent actuellement en Suisse parmi les articles les plus convoités. C’est là qu’intervient #monmasque en offrant une plateforme à plus de 45 producteurs locaux de masques « communautaires ».

Notre équipe prépare d’arrache-pied la distribution, afin qu’elle puisse commencer aussitôt que possible. La production a déjà commencé.

production hebdomadaire de masques

les ateliers de couture participants

Transparence

Ici, nous tenons à souligner que #monmasque ne fait appel à aucun d’intermédiaire motivé par le profit. Nous offrons au contraire un réseau au sein duquel les entreprises suisses peuvent générer des ventes et un salaire équitable tout au long de la chaîne de valeur. En ces temps de crise du coronavirus, il est particulièrement essentiel pour les petites entreprises de disposer d’une perspective et de rentrées financières. Cela fonctionnera tant que le marché sera prêt à payer un prix équitable pour des masques de protection suisses de haute qualité et que tous les prestataires de services pourront être rémunérés correctement. De plus amples informations suivront dès que les masques « communautaires » seront disponibles à la commande.

Ensemble, nous fournissons ainsi une contribution coordonnée pour endiguer la pandémie du coronavirus.

Étapes importantes

  • 4 mai 2020: première livraison aux commerces
  • Au total, plus de 3000m de tissu ont été achetés
  • 5 boutiques en ligne soutiennent les ventes à la population Suisse